• Unesco, organisation des Nations Unies pour l'éducation la science et la culture
  • Sipa Press

Les chemins de l'école

Une exposition photographique inédite dédiée aux enfants du monde entier

  • Higashimatsushima, Japon

    Le 11 mars 2011, la côte japonaise de Tohoku est frappée par un tsunami dans la région de Sendai où se trouvent Higashimatsushima et Fukushima. La plus grande partie de la ville est détruite, et notamment toutes les écoles. Les traces de la catastrophe sont toujours visibles et de nombreux enfants sont encore logés dans des constructions provisoires. Deux ans plus tard, le chemin emprunté parles écoliers du quartier d’Ono est toujours marqué par le drame.

    Photographe : Nicolas DATICHE

  • Higashimatsushima, Japon

    Le 11 mars 2011, la côte japonaise de Tohoku est frappée par un tsunami dans la région de Sendai où se trouvent Higashimatsushima et Fukushima. La plus grande partie de la ville est détruite, et notamment toutes les écoles. Les traces de la catastrophe sont toujours visibles et de nombreux enfants sont encore logés dans des constructions provisoires. Deux ans plus tard, le chemin emprunté parles écoliers du quartier d’Ono est toujours marqué par le drame.

    Photographe : Nicolas DATICHE

  • Higashimatsushima, Japon

    Le 11 mars 2011, la côte japonaise de Tohoku est frappée par un tsunami dans la région de Sendai où se trouvent Higashimatsushima et Fukushima. La plus grande partie de la ville est détruite, et notamment toutes les écoles. Les traces de la catastrophe sont toujours visibles et de nombreux enfants sont encore logés dans des constructions provisoires. Deux ans plus tard, le chemin emprunté parles écoliers du quartier d’Ono est toujours marqué par le drame.

    Photographe : Nicolas DATICHE

  • Higashimatsushima, Japon

    Le 11 mars 2011, la côte japonaise de Tohoku est frappée par un tsunami dans la région de Sendai où se trouvent Higashimatsushima et Fukushima. La plus grande partie de la ville est détruite, et notamment toutes les écoles. Les traces de la catastrophe sont toujours visibles et de nombreux enfants sont encore logés dans des constructions provisoires. Deux ans plus tard, le chemin emprunté parles écoliers du quartier d’Ono est toujours marqué par le drame.

    Photographe : Nicolas DATICHE

  • Higashimatsushima, Japon

    Le 11 mars 2011, la côte japonaise de Tohoku est frappée par un tsunami dans la région de Sendai où se trouvent Higashimatsushima et Fukushima. La plus grande partie de la ville est détruite, et notamment toutes les écoles. Les traces de la catastrophe sont toujours visibles et de nombreux enfants sont encore logés dans des constructions provisoires. Deux ans plus tard, le chemin emprunté parles écoliers du quartier d’Ono est toujours marqué par le drame.

    Photographe : Nicolas DATICHE

  • Higashimatsushima, Japon

    Le 11 mars 2011, la côte japonaise de Tohoku est frappée par un tsunami dans la région de Sendai où se trouvent Higashimatsushima et Fukushima. La plus grande partie de la ville est détruite, et notamment toutes les écoles. Les traces de la catastrophe sont toujours visibles et de nombreux enfants sont encore logés dans des constructions provisoires. Deux ans plus tard, le chemin emprunté parles écoliers du quartier d’Ono est toujours marqué par le drame.

    Photographe : Nicolas DATICHE

  • Higashimatsushima, Japon

    Le 11 mars 2011, la côte japonaise de Tohoku est frappée par un tsunami dans la région de Sendai où se trouvent Higashimatsushima et Fukushima. La plus grande partie de la ville est détruite, et notamment toutes les écoles. Les traces de la catastrophe sont toujours visibles et de nombreux enfants sont encore logés dans des constructions provisoires. Deux ans plus tard, le chemin emprunté parles écoliers du quartier d’Ono est toujours marqué par le drame.

    Photographe : Nicolas DATICHE